Le travail d’éducateur spécialisé et son quotidien

Titre: Le travail d’éducateur spécialisé

Auteur: Joseph Rouzel

Éditeur: Dunod 2000

Résumé:

L’éducation spécialisée semble en panne. Placés aux avant-postes de la crise sociale, les éducateurs sont souvent déboussolés. Consommateurs parfois passifs d’une culture éclatée (psychologie, sociologie, droit, économie), exécutants de politiques sociales de plus en plus disparates, ils s’interrogent sur le sens de leurs actes et se demandent de quelle façon accomplir au mieux leur mission.

Dans un tel contexte de crise, Joseph Rouzel prône un retour à la source vive du métier : la clinique de la relation éducative. Il affirme que les éducateurs actuellement au nombre de 40 000 ont développé auprès des exclus du système (délinquants, handicapés, asociaux…) un savoir-faire inégalable et qu’à côtoyer chaque jour la souffrance et le mal de vivre ils ont acquis un savoir sur l’humain qu’il est temps de mettre en forme et de faire connaître.

S’appuyant sur sa triple expérience d’éducateur, de formateur et de psychanalyste, l’auteur propose une approche originale de l’action éducative à partir de la psychanalyse parce que celle-ci, comme l’éducation spécialisée, fonde sa pratique sur la relation et la parole. Il formalise ici ce qu’est une pratique spécifique d’aide et d’accompagnement à l’insertion à travers les notions de relation, de projet, de médiations. À partir d’exemples vécus, il propose de construire les fondements éthiques et cliniques de la profession et trace ainsi le chemin d’un retour au véritable sens de l’action éducative.

La présente édition a été revue et actualisée. Elle s’enrichit de deux nouveaux chapitres sur la fonction de l’écoute, le déclin du père et la question du quotidien dans la pratique éducative.

Titre: le quotidien en éducation spécialisée

Auteur: Joseph Rouzel

Éditeur: Dunod 2004

Résumé: Les éducateurs sociaux sont des « spécialistes du quotidien ». Le soin, l’ accompagnement, l’aide, etc., forment le lieu de rencontre avec le symptôme, l’espace de projection du transfert, mais aussi de partage des rythmes et des rites. C’est ce savoir que l’auteur veut replacer au centre du débat actuel, sur le statut et l’organisation du social et du médico-social. Pour ce faire, il nous offre une analyse complète de la notion, et analyse la portée éducative fondamentale des pratiques du quotidien. Car « au quotidien l’institution est faite par tous ».

Titre: Mais que font les éducateurs?

Auteur: Anne Salmon

Éditeur: Desclée de Brouwer 2009

Résumé: Face à la montée des violences dans certaines banlieues, le travail social est conduit à renouveler ses approches.
Bien que diversifiés, les dispositifs d’insertion n’apparaissent pas suffisants. Pour les jeunes, la sensation de mépris social est trop forte. Ce problème comme le suggère la philosophie politique contemporaine, ne relève pas de stricts déterminants socio-économiques mais aussi d’une exclusion de la sphère publique. Que peuvent entreprendre les éducateurs sur ce plan ? Partant d’expériences menées par des professionnels sur le terrain, ce livre a été élaboré dans le cadre d’interventions sociologiques auprès d’éducateurs spécialisés.
Il alimente la réflexion sur les pratiques et leurs sens à l’aide d’instruments méthodologiques et d’exemples concrets : projets d’actions, enquêtes, entretiens de jeunes, bilans d’accompagnements. La question de l’évaluation est donc au cœur de cet ouvrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *